LIVRAISON GRATUITE SUR LES GRAPHIQUES COMPLETS VERS L'UE/US/CAN

Un Grand Prix OR de Thaïlande chaud, humide et exigeant a été le théâtre de Miguel Oliveira de Red Bull KTM Factory Racing qui a emmené sa KTM RC16 sur la plus haute marche du podium pour la deuxième fois en 2022 et pour la cinquième fois de sa carrière dans le championnat du monde. classe.

  • Oliveira sort de la 10e place pour mener 12 tours et gagner sur un circuit international de Chang frappé par la pluie
  • Le Portugais remporte sa cinquième victoire en MotoGP depuis 2020 – toutes avec la KTM RC16 – et la septième de KTM en six ans.
  • Il s’agit du deuxième succès de Red Bull KTM Factory Racing après avoir remporté le Grand Prix d’Indonésie plus tôt cette année et ils sont désormais 3èmes du championnat Team.
  • Brad Binder remonte à la 10e place après qu'un contact irréprochable en début de course ait fait perdre des positions au Sud-Africain
  • Raul Fernandez est le mieux classé pour Tech3 KTM Factory Racing en 15e alors que Remy Gardner tombe
  • Après trois week-ends de compétition consécutifs, le MotoGP prend un bref répit avant le double rendez-vous australien et malaisien.

Le MotoGP a parcouru 26 tours sur le mouillé sur le circuit international de Chang pour le premier Grand Prix de Thaïlande depuis 2019. En plus du défi physique et mental, les pilotes ont dû rechercher une adhérence optimale après que des averses torrentielles aient inondé la piste et même provoqué le Moto2. course à raccourcir puis à écourter.

Oliveira, déjà vainqueur sur sol mouillé cette année, a su briller. Ses sensations supérieures et sa vitesse dans le dernier secteur du tracé de Chang lui ont permis de dépasser Jack Miller et de mener depuis la quatorzième course jusqu'au drapeau à damier.

Brad Binder, qui effectuait sa première apparition en MotoGP sur la KTM RC16 en Thaïlande, s'est lancé depuis la quatrième ligne de la grille et depuis une place à côté de son coéquipier. Il a été percuté dans les deux premiers tours par Aleix Espargaro et contraint de sortir de la piste. À partir de ce moment-là, il s’est frayé un chemin jusqu’à la 10e place.

Raul Fernandez a amené sa machine Tech3 KTM Factory Racing à la 15e place et à la dernière place pour marquer des points. L'Espagnol avait commencé à se sentir mal jeudi soir à Buriram mais a réalisé une admirable performance pour tenir la distance en Thaïlande. Remy Gardner s'est écrasé dans le premier secteur à mi-course.

Binder, 6ème, compte 25 points de retard sur Jack Miller pour la 5ème place du championnat du monde. Oliveira est 8ème tandis que Red Bull KTM Factory Racing est désormais la 3ème meilleure équipe de la série et KTM est 4ème au classement Constructeurs.

Le MotoGP se réunit à nouveau sur le circuit pittoresque et fluide de Phillip Island pour une visite attendue depuis longtemps sur ce lieu populaire. Le Grand Prix d'Australie Animoca Brands aura lieu les 15 et 16 octobre.

Miguel Oliveira: « Bien sûr, c'était une longue course ! Mais je ne peux pas me plaindre, chaque fois que nous avons l’occasion de me lancer sur le mouillé, je suis ultra rapide. Quand j'ai vu la météo, j'avais des flash-backs sur l'Indonésie et j'essayais de garder les pieds sur terre. Je voulais prendre un bon départ et minimiser les erreurs. Je suis vraiment satisfait de cette victoire de fin de saison. Oui, c’est sur le mouillé mais je remporterai la victoire dans n’importe quelles conditions !

Brad Binder: « J’attendais vraiment avec impatience la course sur piste mouillée aujourd’hui. Je n’ai pas pris un bon départ, mais j’ai dépassé quelques pilotes, puis au deuxième tour, quelqu’un m’a heurté à l’intérieur et je suis sorti de la piste. Quand j’ai rejoint le peloton, je n’ai rien vu ! Quand je suis descendu dans la ligne droite, c'était comme si quelqu'un avait une couverture sur mes yeux à cause des embruns. Heureusement, j'ai reculé de quelques positions et j'ai réussi la 10ème place. C’est frustrant parce que je sais que j’aurais pu faire un bien meilleur travail aujourd’hui. Prochain arrêt Phillip Island.

Raúl Fernández: « J'avais souhaité que la pluie vienne parce que je n'étais pas au maximum physiquement, donc j'étais plutôt content. Je me sentais bien au début de la course, mais ensuite notre rythme a commencé à baisser et j'ai commencé à perdre confiance tour après tour. Pour cela, je suis frustré car je pense que j'aurais pu terminer dans le Top 10. La piste empirait donc j'ai dû analyser et décider comment finir au moins dans les points. Quoi qu’il en soit, c’était bien de se battre avec Brad Binder et les pilotes Aprilia et nous avons pris un point, ce qui est très positif.

Rémy Gardner: « J'ai apprécié les premiers tours de course même si c'était difficile d'avoir de la visibilité dans les lignes droites avec toute l'eau. Je me sentais vraiment bien au départ et j'enregistrais de bons temps au tour. Malheureusement, j'ai fini par chuter, ce qui est dommage car je pense que nous aurions pu terminer dans le top 10. Ensuite, l'Australie, donc j'ai hâte d'y courir et j'espère que nous pourrons faire un bon résultat à domicile.

Francesco Guidotti, directeur de l'équipe Red Bull KTM : «Miguel a fait un travail incroyable. Il était 10ème dans le premier tour mais la visibilité était faible mais il a récupéré et a été très intelligent et rapide dans ses mouvements. Il était en mission et on sait à quel point il est bon dans ces conditions. Une fois en tête, il pouvait suivre son rythme : rapide et sûr. N’oublions pas que Miguel était également rapide sur le sec, tout comme Brad. Il n'a pas eu de chance qu'Aleix l'ait mis hors piste car il était difficile de s'en remettre. Nous avons également amélioré notre position au sein des équipes et récupéré du terrain au classement des constructeurs. Il reste trois tours !

Alex extends with Yamaha!

Alex extends with Yamaha!

Mario Meregalli just confirmed with Sky Sports Motogp that Álex Rins will be staying at Monster Energy Yamaha MotoGP for another two years.

Plus

Remy Gardner back to MotoGP

Remy Gardner back to MotoGP

It's exciting to see Remy Gardner stepping in for the Monster Energy Yamaha MotoGP Team at Sachsenring. He's a talented rider, and it will be interesting to see how he performs this weekend. Keep an eye on his progress, and...

Plus

Aleixs new job 2025

Aleixs new job 2025

As we all suspected after the rumours, Aleix Espargaró will join Honda as a test rider from 2025.

Plus

BREAKING NEWS: Pramac decided to switch to Yamaha.

BREAKING NEWS: Pramac decided to switch to Yamaha.

One of the major uncertainties in the MotoGP lineup for 2025 may soon be resolved. Prima Pramac Racing has reportedly decided on the manufacturer with which it will partner, choosing to switch to Yamaha.This information comes from Sky Sport Italia,...

Plus